Lorsque vous mettez à jour les DNS de votre nom de domaine ou l'adresse IP sur laquelle il pointe, la propagation sur Internet de ces modifications peut prendre plusieurs heures (jusqu'à 48 heures). De notre côté, nous nous efforçons d'appliquer les modifications instantanément vis nos procédures automatiées, mais ce temps de propagation dépend d'autres facteurs externes que nous ne contrôlons pas.

La plupart des modifications que vous effectuez via votre espace client affectent les enregistrements DNS présents dans le fichier de zone de votre nom de domaine. Par exemple, vous actualisez le fichier de zone de votre nom de domaine chaque fois que vous effectuez une des actions suivantes : configurer des serveurs de noms, activer les fonctionnalités de transfert ou de masquage, activer DNSSEC (extensions de sécurité du système des noms de domaine), définir des hôtes et des adresses IP, créer un sous-domaine ou modifier les enregistrements MX.

Les facteurs qui affectent le temps de propagation des DNS incluent :

Vos paramètres TTL (durée de vie/Time To Live) – TTL (time-to-live) indique la durée de mise en cache d'un enregistrement par un serveur DNS, comme votre fournisseur d'accès Internet (FAI). Le TTL est défini en secondes, et la valeur la plus basse possible est de 600 secondes (10 minutes). La valeur la plus élevée possible est de 86400 secondes (24 heures). Si vous laissez le champ vide, la valeur par défaut est de 3600 secondes (1 heure).
Votre FAI (fournisseur d'accès Internet) : votre FAI met en cache les enregistrements DNS ; il stocke les données localement plutôt que de récupérer de nouvelles données provenant de votre serveur DNS. Cette mise en cache permet de réduire le trafic et d'accélérer l'accès aux sites sur Internet, ce qui ralentit votre temps de propagation. Certains FAI ignorent les paramètres TTL et actualisent uniquement leurs enregistrements mis en cache tous les deux ou trois jours, ce qui retardent encore plus le temps de propagation.
Le registre de votre nom de domaine – La modification de vos DNS est transmise au registre de votre nom de domaine instantanément. Le registre publie ensuite vos enregistrements NS de référence dans leur zone root (NS = serveur de noms). La plupart des registres actualisent leurs zones très rapidement ; par exemple, VeriSign actualise ses zones de noms de domaine .com toutes les 3 minutes, et l'ANRT qui est responsable des .MA toutes les 15 minutes. Cependant, les registres ne sont pas tous actualisés aussi rapidement. En effet, pour protéger leurs serveurs root, certaines registres spécifient une valeur de TTL assez élevée qui peut dépasser les 48 heures pour les enregistrements NS.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !