Dans certains cas, comme le transfert de domaine ou après la migration, les sites Web peuvent ne pas fonctionner. Cela est dû au DNS qui est mis en cache dans votre ordinateur. Cela doit être effacé en effectuant un vidage DNS via l’invite de commande pour Windows et le terminal pour Mac et Linux.

Pour vider le cache DNS local de votre machine, veuillez suivre le tutoriel qui correspond à votre système d'exploitation.

Microsoft Windows 10

Faites un clic droit sur le bouton démarrer ( logo Windows ).

Cliquez sur Exécuter.



Entrez cmd et appuyez sur OK



Pour vider la cache DNS, tapez la commande ipconfig /flushdns et appuyez sur la touche Entrée.



macOS X

Ouvrez Spotlight ( Commande ⌘ + Barre d’espace )



Tapez Terminal, et appuyez sur la touche Entrée.



Sous MacOS 10.10.4 et plus, exécutez la commande suivante :

sudo killall -HUP mDNSResponder

Pour exécuter cette commande, vous devez connaître le mot de passe du compte administrateur de l'ordinateur.

Sous MacOS 10.10.1, 10.10.2 et 10.10.3, exécutez la commande suivante :

sudo discoveryutil mdnsflushcache

Pour exécuter cette commande, vous devez connaître le mot de passe du compte administrateur de l'ordinateur.

Linux

Pour vider le cache DNS sous Linux, vous devrez redémarrer le démon nscd en exécutant les commandes suivantes dans le terminal :

sudo /etc/rc.d/init.d/nscd restart

Ou

sudo /etc/init.d/nscd restart

Ou

sudo /etc/init.d/dnsmasq restart

Ou

/etc/init.d/named restart

Il est conseillé de vider également le cache de site de votre navigateur.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !