L'écran blanc de la mort ( White Screen of Death ) est l'une des erreurs les plus courantes qui se produisent dans les Systèmes de gestion de contenu (CMS). Lorsque cette erreur se produit, vous verrez un simple écran blanc au lieu du contenu normal de votre site web. Selon la cause, l'erreur peut affecter l'ensemble de votre site web, ou seulement certaines parties de votre site.

Dans la plupart des cas, l'écran blanc de la mort de WordPress est causé par des erreurs de code de PHP ou par l'épuisement de la limite de mémoire. Dans ce cas, la première chose que vous pouvez faire est de déterminer si l'administrateur de votre site fonctionne ou non. De plus, si l'interface de votre site web alimenté par WP est en panne, mais que l'administrateur y travaille, il y a de fortes chances qu'un plugin ou le thème soit défectueux. En outre, vous pouvez vérifier votre panneau d'administration en naviguant sur "votredomaine.tld/wp-admin".
En dehors de cela, l'erreur du page blanche peut apparaître légèrement différent selon le type de navigateur. Nous avons mentionné ici un exemple dans Google Chrome. Il peut vous donner un avertissement tel que Cette page ne fonctionne pas et ne peut pas traiter votre demande. C'est ce qu'on appelle une erreur HTTP 500.

Dans d'autres navigateurs comme Firefox et Safari, il s'agit d'un écran entièrement blanc sans aucun avertissement ni erreur.



Comment réparer l'erreur d'écran blanc de WordPress

Si vous voyez un écran comme celui mentionné ci-dessus, voici quelques étapes qui vous aideront à résoudre ce problème:

Vider le cache du navigateur
Désactiver vos plugins WordPress
Passer à le thème de WordPress par défaut
Activer le mode débogage
Augmenter les limites de la mémoire
Vérifier les permissions des fichiers
Vérifier l'échec de la mise à jour automatique

Nous expliquerons ces solutions étape par étape :

Vider le cache du navigateur

D'abord, assurez-vous que ce n'est pas votre navigateur personnel qui est à l'origine du problème.

Allez dans les paramètres de votre navigateur et localisez vos données de navigation. Vous devriez voir une page comme celle-ci qui vous permet d'effacer l'historique, les cookies et les fichiers enregistrés.

Dans la bare d'URL, cliquez sur le cadenas vert.


Cliquez sur Paremètres de site.



Cliquez sur Effacer les données.



Confimer et cliquez sur le bouton Effacer.



Effacez les données et attendez la fin du processus. Fermez et rouvrez votre navigateur. Ensuite, allez sur votre site web et wp-admin. Voyez-vous encore l'écran blanc de la mort ? Si ce n'est pas le cas, vous avez terminé et vous remarquerez également une augmentation de la vitesse du site et de la navigation pendant que vous y êtes. Si vous voyez toujours la page blanche, et vous avez un plugin de mise en cache installé sur votre site WordPress, tel que WP Super Cache, la plupart offrent un moyen rapide de vider le cache via la page de configuration du plugin.

En utilisant WP Super Cache comme exemple, dans votre tableau de bord WordPress, vous pouvez naviguer vers Réglages > WP Super Cache > Purger le cache :



Si vous voyez toujours la page blanche, passez l à l'étape suivante.

Désactiver vos plugins WordPress

L'une des façons les plus simples et les plus courantes de corriger la page blanche de WordPress est de désactiver simplement tous vos plugins. Souvent, un site s'arrête à cause d'une mauvaise mise à jour de plugin.

Si vous pouvez toujours accéder à votre zone d'administration, un moyen rapide de le faire est de naviguer vers Extension à partir du tableau de bord, de sélectionner tous les plugins, puis de cliquer sur Désactiver dans le menu déroulant Actions groupées :



Cela désactivera tous vos plugins.

Si cela résout le problème, vous devrez trouver le plugin responsable. Pour ce faire, vous pouvez commencer à activer les plugins un par un, en actualisant le site après chaque activation. Lorsque votre site est en panne, vous avez trouvé le plugin qui se comportait mal.

Si vous ne pouvez pas accéder à votre tableau de bord, vous pouvez utiliser un client FTP (File Transfer Protocol) ou le gestionnaire de fichiers de votre compte cPanel pour accéder au répertoire des fichiers de votre site.

Sous le dossier wp-content de votre répertoire racine, localisez le dossier plugins. Renommez-le comme suit : "plugins.old"

Client FTP

Connectez-vous à votre compte FTP.



Gestionnaire de fichiers

Connectez-vous à votre cPanel.

Sélectionnez Gestionnaire de fichiers dans section FICHIERS.



Ensuite, vérifiez à nouveau votre site. S'il fonctionne, vous devrez tester chaque plugin un par un. Renommez votre dossier de plugins.old en "plugins", puis renommez individuellement chaque dossier de plugins qui s'y trouve jusqu'à ce que vous trouviez celui qui est défectueux.

Passer à le thème de WordPress par défaut

Si le problème n'est pas un plugin, votre thème WordPress peut être la cause de l'écran blanc. Pour savoir si c'est le cas, vous pouvez remplacer votre thème en passant à un thème par défaut.

Si vous pouvez accéder à votre zone d'administration, allez à Apparence > Thèmes dans votre tableau de bord. Repérez et activez un thème WordPress par défaut tel que Twenty Twenty :



Ensuite, testez à nouveau votre site. Si cela fonctionne, vous saurez que le problème est lié à votre thème.

Si vous ne pouvez pas accéder à votre tableau de bord, le processus est le même que pour les plugins.

Utilisez le FTP ou le Gestionnaire de fichiers de cPanel pour accéder aux fichiers de votre site, et renommez votre dossier wp-content/themes en autre chose ( par exemple, themes.old ) :

Client FTP

Connectez-vous à votre compte FTP.



Gestionnaire de fichiers

Connectez-vous à votre cPanel.

Sélectionnez Gestionnaire de fichiers dans section FICHIERS.



WordPress reviendra alors au dernier thème par défaut, qui est très probablement Twenty Twenty. Si vous n'avez pas d'autres thèmes, vous pouvez en télécharger un à partir du répertoire des thèmes de WordPress et le mettre ensuite dans votre dossier themes.

Après cela, vous pouvez à nouveau consulter votre site. S'il fonctionne, peut-être que votre thème a eu un conflit ou une mauvaise mise à jour. Si c'est le cas, vous devrez peut-être demander de l'aide au développeur ou envisager de changer de thème.

Activer le mode débogage

Si vous voyez toujours l'écran blanc sur votre site WordPress, la zone d'administration ne fonctionne pas, ou si vous pensez avoir trouvé le problème mais que vous voulez chercher plus loin la source du problème, vous pouvez activer le mode de débogage. Cela vous permettra de voir toutes les erreurs qui se produisent sur votre site web.

Pour activer le débogage, vous devez ouvrir le fichier wp-config.php de votre installation WordPress. Vous devriez y trouver la ligne suivante :

define( 'WP_DEBUG', false )

Remplacez false par true, cliquer sur Enregistrer les modifications, puis actualisez votre site :



Une fois que vous l'aurez ajouté, l'écran blanche comportera désormais des erreurs, des avertissements et des notices. Ceux-ci peuvent vous aider à déterminer la cause principale du page blanche.

Augmenter les limites de la mémoire

Si vous voyez toujours la page vide après avoir essayé les solutions ci-dessus, ou si vous obtenez une erreur en vous plaignant de limites de mémoire ou de mémoire épuisée, vous devrez attribuer plus de mémoire à votre application.

Changez la ligne dans le fichier php.ini. Si votre ligne affiche 128M, essayez 256M :

memory_limit = 256M

Ouvrez le Gestionnaire de fichiers, et modifiez le fichier php.ini



Changer la valeur:



Si vous ne trouvez pas les fichiers php.ini, suivez les étapes suivantes :

Sur la page d'accueil de votre cPanel, sélectionnez Éditeur INI MultiPHP dans la section LOGICIEL.



Sélectionnez votre nom de domaine.



Devant le champ memory_limit, entez la valeur 256M, et cliquez sur Appliquer



Si vous n'avez pas encore de mémoire libre et que vous avez besoin d'ajouter plus de 265M, il se peut qu'il y a un problème dans votre application. Peut-être que votre thème ou l'un de vos plugins utilise une quantité excessive de ressources. À ce point, vous devez contacter un devolopper, et vous pouvez également contacter notre support technique pour vous fournir les logs SQL et autres statistiques de ressources de votre site.

Vérifier les permissions des fichiers

Une autre cause potentielle du page blache de WordPress est les problèmes causé par les permissions incorrects. Il est possible de régler ce problème par vous-même. Cependant, à moins que vous ne sachiez vraiment ce que vous faites, nous vous le déconseillons car vous pouvez créer par inadvertance des vulnérabilités que les attaquants peuvent exploiter.

En ce qui concerne les autorisations de WordPress, il y a trois règles simples à suivre :

Les fichiers doivent être réglés sur 644.
Les dossiers doivent être réglés sur 755.
Le fichier wp-config.php doit être défini à 600.
Pour plus d'informations sur la manière de modifier les permissions de fichiers, veuillez lire notre article : Comment modifier les permissions d'un fichier ?

Vérifier l'échec de la mise à jour automatique

Il arrive que WordPress rencontre un problème avec les mises à jour, par exemple lorsque le serveur est en panne. Le plus souvent, ce problème se résout automatiquement. Cependant, dans de rares cas, il peut conduire à l'écran blanc de WordPress.

La première chose à faire est d'aller dans le répertoire racine de WordPress et de voir s'il n'y a pas un fichier .maintenance (le nom du fichier peut aussi être abrégé).

Pour afficher les fichiers cachés, lisez notre article : Comment afficher les fichiers cachés ?

Essayez de supprimer ce fichier et de actualiser votre site.

Si la mise à jour a réussi, mais que WordPress n'a pas réussi à supprimer ce fichier automatiquement, tout devrait revenir à la normale.

Si la mise à jour n'a pas abouti, elle peut être relancée automatiquement, auquel cas les choses devraient revenir à la normale tout de même.

Si tout le reste échoue, suivez la procédure de mise à jour manuelle recommandée pour WordPress, qui devrait résoudre le problème une fois pour toutes.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !