Le fichier hôte est un fichier spécial sur votre machine qui stocke les informations relatives à l'IP et au nom. Ce fichier est vérifié avant le DNS, donc si vous placez une entrée dans ce fichier, elle remplacera tout ce qui est défini dans le DNS. Cette fonction est très utile pour tester les sites web car elle vous permet de contrôler l'IP que votre ordinateur local visitera, indépendamment de ce qui est défini dans le DNS.

Étape 1 : Récupérer l'adresse IP de votre hébergement

Connectez-vous à cPanel.

Sous INFORMATIONS GÉNÉRALES, Vous verrez l'adresse IP de votre pack d'hébergement sous Shared IP Address.



Étape 2 : Modifier votre fichier hôte.

Windows 10

Suivez ces étapes pour tester votre site web sur Windows :

Dans le menu Démarrer, recherchez "Notepad".



Faites un clic droit sur le Notepad et sélectionnez "Exécuter en tant qu'administrateur".



Dans Notepad, cliquez sur "Fichier" > "Ouvrir..."



et sélectionnez le fichier : C:\Windows\System32\Drivers\etc\hosts



Ajustez maintenant le fichier hôte. Saisissez l'adresse IP de votre pack d'hébergement (voir l'étape précédente), suivie de vos (sous-)noms de domaine (toujours avec un espace entre eux).

Un exemple avec nindohost.xyz :

144.76.229.26 nindohost.xyz www.nindohost.xyz



Assurez-vous d’enregistrer les modifications après que vous avez terminé, maintenant vous pouvez tester le site sur votre navigateur.

macOS

Ouvrez une fenêtre de Terminal (via Launchpad ou Spotlight.)



Tapez la commande suivante à l’invite:

sudo nano /etc/hosts

Entrez le mot de passe administrateur à la demande, vous ne le verrez pas sur l’écran comme d’habitude avec la ligne de commande.



Une fois que le fichier hôte est chargé dans nano, utilisez les touches fléchées pour naviguer vers le bas du fichier hôte pour effectuer vos modifications.

Saisissez l'adresse IP de votre pack d'hébergement (voir l'étape précédente), suivie de vos (sous-)noms de domaine (toujours avec un espace entre eux).



Lorsque vous avez terminé, appuyez sur Ctrl + O suivi de ENTER / RETURN pour enregistrer les modifications dans /etc/hosts, puis appuyez sur Ctrl + X pour quitter le mode nano. Maintenant vous pouvez tester le site sur votre navigateur.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !